Real Time News
for Human Resources Governance

Management : attention aux modes !

30/04/2019

Entreprise libérée, bonheur au travail, réunion en marchant… : bien que différentes dans leur ampleur et leur ambitions, ces démarches managériales sont apparues comme des modes. "Structurelles" ou "superficielles", ces modes ont un pouvoir d'attraction qui peut déclencher des dynamiques de changement importantes, même si certaines entreprise se contentent d'en adopter des codes et une sémantiques portées. Mais quelle est leur efficacité ? Leurs incidences peuvent-elles être dommageables ? Des questions que doit se poser un manager avant de les adopter.

Le management victime de la mode (Harvard Business Review)

Nouvelles fusions de conventions collectives

Une nouvelle vague de restructurations de conventions collectives a été opérée. Un arrêté acte la fusion de six branches professionnelles. C'est le sixième depuis le début du chantier de restructuration des branches professionnelles initié par la loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle. Six conventions rejoignent respectivement les conventions collectives de rattachement suivantes : commerce de gros; production audiovisuelle; commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, de bureautique et informatique et de librairie ; édition.

Restructuration des branches professionnelles (Editions Tissot) 

Malakoff-Mederic-Humanis lance un indice du capital humain dans l'entreprise

Le groupe Malakoff-Médéric-Humanis, spécialisé en santé, prévoyance et retraite, édite un indice du capital humain en entreprise, réalisé avec l'agence d'analyse extra-financière EthiFinance. Cinq dimensions sont prises en compte : la création et le partage de la valeur; la santé et la qualité de vie au travail; la gouvernance et le management; l'éthique et la démarche RSE et la gestion des compétences. La moyenne des 229 entreprises analysées atteint un score de 45/100. Le groupe de prévoyance établit un lien entre la prise en compte du capital humain et le niveau de performance économique, sociale et boursière.

Indice du capital humain (Malakoff-Médéric-Humanis)

Les bons de souscription d'actions soumis à cotisations sociales

La cour de Cassation a estimé pour la première fois que les bons de souscription d'actions (BSA) puissent être soumis à des cotisations sociales. Ils permettent à leur bénéficiaire de souscrire des actions dans une proportion, à un prix et pendant une durée fixés à l’avance, en contrepartie ou à l'occasion du travail. Contrairement aux stock-options, ils sont susceptibles de générer des profits comme des pertes. Malgré cet aléa, les juges ont considéré, dans un arrêt destiné à plus large diffusion, qu'il s'agit bien d'un avantage entrant dans l'assiette des cotisations sociales.

BSA et Sécurité sociale (Wolters-Kluwer)

Internet privé au travail

Si l'internet et son usage à des fins privés pendant le temps de travail nourrit de plus en plus de contentieux entre employeurs et salariés, aucune législation spécifique ne traite la question. Les décisions de justice indiquent que deux conditions sont examinées : le temps passé sur des sites ou des messageries non professionnelles et la nature de ces sites. La cour de Cassation a jugé qu'il n'appartient pas à l'employeur d'apprécier la nature des sites consultés sauf en cas d'infraction (sites à caractère pédopornographique ou téléchargement illégal). Mais une utilisation considérée abusive pendant le temps de travail peut conduire à une faute disciplinaire justifiant un licenciement. 

Usage d'internet au travail (Focus RH)

 

Le référendum patronal validé par le Conseil d'Etat

Le Conseil d'Etat a rejeté le recours de la CFDT, FO et Solidaires contre la possibilité pour l'employeur de soumettre à référendum des décisions unilatérales dans les entreprises sans délégué syndical de moins de 11 salariés, ainsi que dans celles de 11 à 20 salariés en cas d’absence d’élu de la délégation du personnel du CSE. Pour donner valeur d'accord à la décision, le référendum, issu des ordonnances Macron de septembre 2017, doit recueillir les 2/3 des voix des salariés. Les syndicats évoquaient plusieurs texte de droit internationaux sur la liberté de se syndiquer et sur la négociation collective. Selon le Conseil d'Etat, le référendum patronal « ne fait pas obstacle à la négociation et à la conclusion d’un accord d’entreprise » avec des salariés expressément mandatés par des organisations syndicales.

Référendum d'initiative patronale (CFDT)

A quoi servent les classements d'entreprises ?

Great Place to Work, Top Employers, LinkedIn… : les publications de classements et distinctions d'entreprises se sont multipliées ces dernières semaines. Avec des résultats parfois surprenants. A quoi servent-elles pour les entreprises qui doivent souvent payer leur participation (Great Place to Work et Top Employers notamment) ? Beaucoup les utilisent d'abord comme des outils de mesure interne de leur politique sociale, en terme de satisfaction des salariés (GPTW) ou de qualité des process RH (Top Employer). Ils servent aussi par la suite à fidéliser en interne et à communiquer en externe sur l'attractivité de l'entreprise. 

Les classements des entreprises (Ze Village)