Real Time News
for Human Resources Governance

Un podcast pour la prévention des comportements sexistes au travail

Liaisons Sociales Formation vient de lancer une série de podcasts très bien réalisés sur la prévention des comportements sexistes et du harcèlement sexuel dans les entreprises. La série de 7 épisodes de 7 à 9 minutes décline l'histoire de l'intégration d'une jeune femme dans une nouvelle entreprises dont l'ambiance de travail est critiquable. Avec de nombreuses analyses sur les initiatives et réactions plus ou moins appropriées de la DRH. Lien vers les 7 épisodes.

Harcèlement et comportements sexistes : le podcast (WK Formation)

Le WFA, au-delà du télétravail

Le télétravail s'est imposé ces dernières années dans de nombreuses entreprises. Avec le "work from anywhere" (WFA), certaines sociétés américaines vont désormais plus loin. Le principe est de laisser les salariés travailler de n'importe où dans un pays donné, voire dans le monde, pourvu qu'ils disposent d'une connection internet fiable. Les salariés sont prêts à accepter en moyenne un salaire de 8% inférieur en contrepartie de cette souplesse. En outre pour les entreprises, celle-ci peut se traduire par une augmentation de la productivité. Akamai ou SAP sont en pointe dans ce domaine. Avantages et rappel des expérimentations par trois universitaires.

Travailler depuis n'importe où (Harvard Business Review)

Le bruit, principale source de gêne en open-space

Les résultats de l'enquête européenne Sumer sur les conditions de travail, publiés cette semaine, permettent notamment un focus sur l'une des nuisances les plus répandues dans le monde du travail, et en forte augmentation : le bruit. Ce "perturbateur d'attention" peut être une source de gêne pour 5,8 millions de salariés selon l'enquête (contre 3,2 millions il y a vingt ans). L'essor des open-spaces explique en partie cette évolution. A la fin de ce mois, l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) présentera les dernières méthode d'évaluation des effets du bruit en open-space.

Le bruit de l'open-space (Passeport Santé)

Le succès des nouveaux tiers-lieux

Le succès des tiers lieux de travail ne se dément pas. Et, outre les indépendants, ils séduisent aussi de plus en plus les entreprises et leurs salariés. Ces nouveaux espaces modifient le paysage du travail depuis peu de temps : 80% d'entre eux ont moins de 5 ans. Paris en compte aujourd'hui 238 à elle seule, et le pays environ 1800. Echanges et création de communautés, gains en temps de transport et gains financiers par rapport aux places de bureaux classiques sont leurs principaux atouts.

Succès des espaces de coworking (Décisions-Achats)

De multiples exemples de ces lieux atypiques soutenus par les élus locaux voient le jour dans la capitale et ailleurs avec une recherche de brassage social et d'activités.

Des tiers lieux d'un nouveau genre (Les Echos Start)

Dernières recommandations pour la canicule

La canicule s'intensifie encore en cette fin de semaine. Le droit du Travail ne précise pas une température maximale au delà de laquelle il est impossible de travailler (l'INRS  et la CNAMTS recommandent, eux, d'évacuer des locaux fermés à partir de 33°). Mise à disposition d'eau fraiche (au moins 3 litres dans le secteur du bâtiment) et ventilation des locaux font partie des obligations de l'employeur. Dans la mesure du possible, il peut décaler les horaires de travail et augmenter les temps de pause. De son côté, un salarié peut, selon le code du Travail, exercer son droit de retrait s'il constate un danger grave et imminent pour sa santé ou s'il constate un défaut dans les systèmes de sécurité.

Dernières recommandations pour la canicule (Courrier Cadres)

Quelle tenue pour une canicule ?

Immanquablement, quand le thermomètre approche les 30°, les questions reviennent sur les tenues vestimentaires appropriées, mais aussi acceptable, pour travailler confortablement. Est-il possible de venir au travail en short et en tong ? Les seules justifications aux restrictions que peut apporter un employeur à la liberté de se vêtir doivent être justifiées par la nature de la tâche à accomplir et proportionnées au but recherché. En pratique, deux cas de figure peuvent correspondre à  ces circonstances : les impératifs d'hygiène et de sécurité d'une part, l'image de l'entreprise d'autre part. Le deuxième cas de figure est souvent plus difficile à déterminer. Le contact avec les clientèle est un facteur déterminant. La Cour de cassation a ainsi jugé qu'un bermuda constituait une tenue incompatible avec la fonction d'un commercial en contact avec des clients.

Short ou pas ? (Tissot Editions)

Les managers face au fait religieux au travail

Selon l'Observatoire du fait religieux en entreprise (Ofre) et l'Institut Randstad, 2/3 des salariés ont observé des faits religieux au travail en 2018. S'ils n'entravent pas le fonctionnement de l'organisation, ils peuvent générer des tensions (demandes d'aménagement, jours de congés…) et contraignent les managers à se positionner. Ce, même si la loi Travail de 2016 a permis aux entreprise de mentionner la neutralité religieuse dans leur règlement intérieur. Le managers peuvent adopter une stratégie de "flexibilité"; une stratégie de "séparation" entre travail et vie privé, refusant toute adaptation; une stratégie du "terrain commun" visant à créer une collaboration autour de valeur fortes de l'entreprise et d'objectifs commun. Il reste délicat de faire face à des sentiments d'injustice pour des salariés pratiquants qui se voient refuser des aménagements ou des non-pratiquants qui, au contraire, ne comprendraient pas les souplesses accordées à des collègues. Il est donc important que les entreprise formulent des directives précises.

Malakoff-Mederic-Humanis lance un indice du capital humain dans l'entreprise

Le groupe Malakoff-Médéric-Humanis, spécialisé en santé, prévoyance et retraite, édite un indice du capital humain en entreprise, réalisé avec l'agence d'analyse extra-financière EthiFinance. Cinq dimensions sont prises en compte : la création et le partage de la valeur; la santé et la qualité de vie au travail; la gouvernance et le management; l'éthique et la démarche RSE et la gestion des compétences. La moyenne des 229 entreprises analysées atteint un score de 45/100. Le groupe de prévoyance établit un lien entre la prise en compte du capital humain et le niveau de performance économique, sociale et boursière.

Indice du capital humain (Malakoff-Médéric-Humanis)

Elargissement du préjudice d'anxiété

Un arrêt de la cour de Cassation rendu le 5 avril reconnaît à tout salarié exposé au cours de sa carrière à l'amiante, la possibilité de faire valoir un "préjudice d'anxiété" si l'employeur n'a pas respecté son obligation de sécurité. Jusqu'à présent, il ne pouvait s'appliquer qu'à des salariés de sociétés répertoriées par arrêté ministériel, éligibles à la préretraite amiante (Acaata). Avec ce jugement qui élargit le préjudice d'anxiété à tous les salariés exposés à l'amiante, certains avocats considèrent même que d'autres expositions à des substances cancérogènes pourraient par la suite être concernées.

Préjudice d'anxiété amiante (Capital)